L’art de la céramique « Moustiers »

Posted on - 5 janvier 2012 / Author - Contributeur / Category - *- Arts et Artisanats, *- Histoire Culinaire, *1/ Section Culturelle :, *2/ SECTION GASTRONOMIE :

L’histoire :

L’art de la céramique a considérablement évolué à Moustiers depuis le Moyen Âge.

On ne fabriquait alors que des objets en terre vernissée, dans les tons naturels de vert et brun.

On doit l’essor de cet art à Pierre Clérissy, à qui un moine italien de passage au Monastère de la Communauté de Lérins confia le secret de l’émail blanc (faïence stannifère) en 1668.

Louis XIV ayant ordonné que la vaisselle d’or et d’argent soit fondue pour renflouer le trésor royal, la faïence de Moustiers acquit dans les cours d’Europe une notoriété de premier ordre.



La mode de la porcelaine et de la faïence anglaise met un terme à deux siècles d’activité ininterrompue.

En 1927,
Marcel Provence
rallume un four du village dans le but de redorer son image de grande cité de la faïence dans le monde entier.

On compte aujourd’hui une vingtaine d’ateliers et un musée qui lui sont dédiés,
ils perpétuent et renouvellent cet artisanat traditionnel pour le plus grand plaisir des visiteurs.

 

Les différentes techniques d’élaboration :

Il existe différentes techniques d’élaboration des céramiques de Moustiers. La fabrication de la faïence est un art minutieux dont en voici les étapes:

  • Le Tournage : la terre est mise en forme en utilisant un tour.
  • Le Moulage : De la barbotine (terre diluée) est coulée dans un moule.
  • L’ Estampage : une inscription, un relief est obtenu par pression sur une forme en platre.
  • Cuisson : Une première cuisson à plus de 1000° va créer le ’biscuit’.
  • Emaillage : Le biscuit est plongé dans un bain d’émail.
  • Décoration : place ensuite à la décoration sur l’émail crue au pinceau, de la couleur la plus claire à la plus foncée.
  • Cuisson : la pièce est cuite une deuxième fois pour fixer l’émail et la décoration

Le Musée de La Faïence de Moustiers

Le Musée de La Faïence de Moustiers fut créé en 1929 par l’Académie de Moustiers, regroupant Marcel Provence et d’autres passionnés de céramique.
Dans ses cinq salles sont exposées plus de quatre cents pièces, des premiers décors en camaïeu de bleu de Cobalt du XVIIe siècle aux créations multicolores de toutes sortes d’aujourd’hui
– dont on doit l’éclat à la technique du petit feu découverte en 1760 par les frères Ferrat.

On y retrouve également un assortiment de pièces en terre (tuiles vernissées, canalisations).

Un film présentant l’histoire de la faïence de Moustiers et les étapes de fabrication est projeté sur place.

Les Ateliers de faïence

Pour découvrir, visiter, les ateliers de Moustiers ainsi que leurs magasins; rendez-vous sur le site : http://www.moustiers.fr/ dans la sections « La Faïence ».
Vous y trouverez les heures/jours d’ouvertures et les adresses/coordonnées de chacun de ses artisans d’art.

Les commentaires sont fermés.

Translate »

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies (statistique de visites et boutons de partage) Rejeter

visiteurs